Saison 3 épisode 16 : FauXcils

Diffusion mardi 30 mars 2021, sur Radio 666 (99.1 FM Caen) de 20 h 30 à 21 h 30. Podcast jusqu’au 6 avril 2021 sur radio666.com ! Qui a balancé la prog ?

  • Grégoire, batteur du trio caennais FauXcils (post-rock)
Grégoire, Béatrice et Alexandra forment le trio post-rock FauXcils. Mardi 30 mars 2021, ce nouveau groupe caennais dévoile ses deux premiers morceaux et son premier clip.
©2021 – Justine Vinciguerra

Le duo NOROY sort « Gata », solaire deuxième EP électro-pop

Vendredi 9 avril 2021, le duo caennais Noroy a dévoilé « Gata », un EP digital 5 titres qui donnent des envies de plages musicales.

Clément Mouillard et Brice Lebel, amis d’enfance, ont formé le duo électro-pop Noroy à l’été 2017. © Nicolas Burlot

Comme le souligne son nom, emprunté à la langue du vieux norrois, Gata poursuit le chemin de Naema, premier EP de NOROY sorti deux ans plus tôt, en avril 2019. Celui-ci contenait notamment le dansant single Thinking, synchronisé dans la quatrième saison de la série télé Lucifer.

Retrouvailles

La composition de Gata a commencé lors du premier confinement. « Cette fois-ci, c’était assez individualiste dans la manière de composer, plus difficile », se souvient Brice. « Nous étions bien contents de nous retrouver en juin pour composer ensemble le reste. »

Clément garde aussi de bons souvenirs de leurs retrouvailles : « Pour mieux se retrouver, nous sommes partis des endroits dans lesquels nous avions l’habitude de composer et nous avons installé le studio ailleurs ».

Des sons chaleureux

Leurs fans de la première heure devraient retrouver dans Gata la fraîcheur électro-pop de Naema. Toutefois, Clément indique une évolution : « Nous sommes un peu plus partis dans des sons vintage, notamment en redécouvrant des vieux synthés des années 70 et 80. Ça nous a inspiré pour redonner la chaleur du son analogique de l’époque. »

Si le premier EP était majoritairement en anglais, les deux amis d’enfance utilisent aujourd’hui davantage la langue française. « Nous avons eu la chance de travailler avec Jérôme Attal qui a écrit pour des grands artistes français », explique Brice, soulignant le travail sur les titres Nos regards et Contre-sens.

Le soleil pour guide

Interrogé sur le caractère solaire de leurs musiques, Brice précise que le titre All with you, est « une personnification du soleil ». Il estime que le confinement a pu les influencer.

« Nous étions dans l’optique de sortir, de profiter du soleil. Je pense qu’on avait besoin de gaieté, d’être joyeux, et que ça nous a influencé ».

Brice, membre du duo Noroy

En attendant de pouvoir lézarder sur la plage ou dans un festival en profitant des nouveaux sons de Noroy, un concert digital est prévu fin avril au Zénith de Caen. Celui-ci permettra notamment d’écouter les cinq chansons contenues dans l’EP Gata.

Flashez sur FauXcils !

Mardi 30 mars 2021, une heure avant la diffusion de ses deux premiers morceaux sur Radio 666, le trio caennais FauXcils dévoile son premier clip sur balancetaprog.com !

Grégoire, Béatrice et Alexandra forment le trio FauXcils. ©2021 – Justine Vinciguerra

L’année 2020, marquée par les premiers confinements, a aussi été celle de la naissance à Caen du trio FauXcils.

Si les occasions de sortir de la cave ont été rares l’an dernier, le trio post-rock semble déjà prêt pour les lumières de la scène.

Il y a deux décennies, la guitariste, Alexandra, a fait ses premiers enregistrements et lives en tant que bassiste d’un groupe de trip-hop. Elle s’est ensuite perfectionnée au chant, à la guitare, à l’écriture et à la composition dans plusieurs groupes de rock.

En 2020, dans un bar caennais, Béatrice, chanteuse du groupe metal The Last Ones Standing, précédemment invitée dans BalanceTaProg, rencontre Alexandra. Quelques semaines plus tard, la première donne quelques cours de basse à la deuxième qui, en retour, la pousse à donner un peu plus de sa voix. Pour batteur, elles choisissent Greg, avec lequel Alexandra a déjà écumé plusieurs scènes normandes.

Mardi 30 mars 2021, à 20 h 30, le groupe post-rock révèle ses deux premiers morceaux, « fauxcils » et « I can’t breathe », dans l’émission BalanceTaProg sur Radio 666. C’est le même soir qu’ils révèlent leur premier clip, celui de « fauxcils ».

Comme pouvait le laisser deviner les premières photos du trio, la vidéo réalisé par Justine Vinciguerra, ne manque pas de surligner le caractère anxiogène de l’année 2020. De préférence, avec du fluo.

Avertissement : en introduction, la vidéo « fauxcils » de FAUXCILS, indique contenir des flashs de lumière qui pourraient déclencher des crises chez les personnes photosensibles.

Trio rock moderne, PSYCHO VILLAGE est inarrêtable

Le trio autrichien Psycho Village réunit Max, à la basse, Daniel, au chant et à la guitare, et Johannes à la batterie. © Meryem Toran

Si vous êtes en recherche de rock à la fois puissant et moderne pour contrer la morosité ambiante, le trio autrichien Psycho Village pourrait bien vous séduire. Fondé en 2009 par le chanteur et guitariste Daniel Kremser alors qu’il avait 15 ans, le groupe est aujourd’hui composé du chanteur-guitariste Daniel Kremsner, du bassiste Maximilian Raps et du batteur Johannes Sterk. Il compte plus de 200 concerts, dont des premières parties du trio RavenEye en 2018.

« Can’t you see », qui évoque le thème des relations toxiques, offre un final épique
au premier album de Psychovillage.

Après l’EP « Selfmade Fairytale – Part 1 » en 2014 et de nombreux singles, le groupe a sorti fin septembre 2019 son premier album intitulé « Unstoppable ». Celui-ci a eu droit à une sortie aux Etats-Unis et au Canada en avril 2020.

« Unstoppable » contient dix morceaux dont le titre éponyme, qu’on imagine facilement devenir un hymne en concert, et l’ouverture Chasing the sun annonçant efficacement l’énergie que le groupe propose, alliant puissance rythmique et vocale et maîtrise des samples et des effets.

Pour ne rien gâcher, un peu avant sa clôture, une très belle ballade intitulée It’s okay offre un peu de réconfort dans la délicate période que nous vivons et que le groupe a subi de plein fouet.

En 2019, sur la pochette de l’album « Unstoppable »,
Psycho Village anticipait le recours aux masques.

Un nouvel album en préparation

L’année 2020 avait très bien commencé pour Psycho Village avec de nombreuses premières parties d’Alex Band, célèbre interprète du tube Wherever you will go de The Calling, auquel on doit aussi le très touchant Tonight.

Alors que Psycho Village a enchaîné les concerts en Europe, jouant notamment à Marseille le 27 février 2020 puis à Paris deux jours plus tard, le trio a dû écourter sa tournée en raison de la pandémie de Covid-19.

« Nous sommes retournés en Allemagne pour finir des chansons », explique Max, bassiste influencé par Slash, Black Stone Cherry, Foo Fighters et Green Day. Direction ensuite l’Autriche pour retrouver le studio d’enregistrement à Vienne.

Contacté par téléphone le 24 février 2021, Max, qui a déjà fini d’enregistrer la basse sur les nouveaux morceaux, donne un indice sur la tournure du prochain album : « Nous avons un son à la fois plus puissant et plus sensible, avec plus d’émotions ». Il espère que la tournée de Psycho Village pourra reprendre en mai. Croisons les doigts pour un retour en France, dans les salles ou les festivals !

Fête Comme Chez Vous, l’émission qui fait entrer les artistes dans le salon

Samedi 6 mars 2021, à 20 h, l’association caennaise Kold Fever, progressivement appelée Kold Production, lancera officiellement l’émission musicale « Fête comme chez vous » sur la plateforme Twitch.

« Les artistes frappent à la maison, on fait une interview dans le salon, puis ils montent à l’étage dans ce qui est ma chambre d’ado, chez mes parents » , explique le Caennais Yanis Mzari, 20 ans. Face au manque de concerts provoqué par la pandémie de la Covid-19, le musicien a voulu « remonter le moral aux étudiants » et « donner de l’espoir ».

Le programmateur de l’innovante émission musicale « Fête comme chez vous » a auparavant été programmateur du très appréciable festival Irma qui s’était tenu à La Demeurée, à Saint-Contest, dans le Calvados, vendredi 30 août 2019, et dont on retrouvera avec plaisir quelques noms dès le samedi 6 mars 2021.

« Nous accueillerons chaque samedi soir trois ou quatre groupes ou artistes pour environ 1 h 30 voire 2 heures d’émission. Entre deux artistes, des chroniques sont prévues. »

Yanis Mzari, programmateur de l’émission « Fête comme chez vous ».

Accompagné dans cette nouvelle aventure par Edgar Delval, animateur, et par Michel Kamel, pour la gestion du streaming, Yanis assure que les mesures sanitaires liées à la Covid-19 seront respectées.

Pour le mode de diffusion, le choix s’est très vite porté sur la plateforme Twitch, particulièrement connue par les amateurs de jeux vidéos dont fait partie Yanis : « Nous nous sommes rendus compte que cette plateforme avait un fort potentiel dans la diffusion de lives. C’est un format qui parle aux jeunes ».

Au programme du samedi 6 mars dès 20 h : le duo techno 170 39, le Caennais Alex Rec et sa half-pop, le dandy-punk Paul-Loup et le DJ XXXIII qui dévoilera des morceaux à l’occasion de l’émission.

Pour la suite, il est déjà annoncé la pop mélancolique de Victor et le rap de CRNCKTA. Cette série d’émissions musicales est prévue jusqu’au samedi 7 avril 2021, soit cinq émissions.

Première le samedi 6 mars 2021 à 20h sur twitch.tv/fetecommechezvous

Saison 3 épisode 13 : les têtes penchées

Diffusé mardi 23 février 2021 sur Radio 666 (99.1 FM à Caen) et disponible en podcast sur radio666.com jusqu’au 2 mars 2021. Qui a balancé sa prog ?

Le festival Les Têtes Penchées est prévu le samedi 11 septembre 2021 en Suisse normande.
  • Paco, de l’association du festival LES TÊTES PENCHEES

Saison 3 épisode 12 : avec Lewis Evans et Vincent Blanchard

Mardi 9 février 2021, sur Radio 666 (99.1 FM Caen) de 20h30 à 21h30. Podcast jusqu’au 16 février 2021 sur radio666.com ! Qui a balancé sa prog ?

  • LEWIS EVANS
« Rock In the Sea » ouvre le 4 titres « Le rayon vert » de Lewis Evans, sorti début 2021.
© Droits réservés.
  • Nous prendrons aussi des nouvelles de Vincent, chanteur de JOAD. Il compose actuellement la musique du film « Présidents ».

« Saturation » : EAU ROUGE fait grimper le désir d’un 2e album

Vendredi 19 février 2021, le trio allemand Eau Rouge a révélé « Saturation », single rock annonciateur d’un deuxième album.

EAU ROUGE réunit Bo, guitariste, Jonas, chanteur-guitariste, et Magnus, batteur.
© Tom Ziora

EAU ROUGE, trio formé à Stuttgart, en Allemagne, prépare la sortie de son second album produit à Berlin. Leur single sorti vendredi 19 février 2021, « Saturation », est un savant dosage d’indie rock et d’alternative pop et a ajouté un peu de lumière à une semaine suivante particulièrement bien ensoleillée. Le titre et les intelligentes paroles interrogent sur notre rapport aux téléphones et aux réseaux sociaux, parfois capables de nous confiner l’esprit ou de nous couper de notre entourage.

Tube rock en puissance

Dès l’intro, on peut deviner que la créativité sera au rendez-vous dans la façon de faire sonner et résonner les guitares. Celle-ci se font discrètes sur le premier couplet, mettant en valeur une voix suave mais aussi une efficace batterie. Puis, les refrains entêtants confirment que nous avons affaire à un potentiel tube prêt à déferler sur les ondes. Enfin, le clip en noir et blanc, très soigné, devrait offrir au titre une belle vie sur les écrans. Il est réalisé par Felix Keltsch et Tom Ziora.

Interrogé à propos du nom du groupe, Jonas, le chanteur-guitariste, explique en aimer « la signification tragique » et trouve que les mots « Eau rouge » sonnent beaux.

Notre groupe est influencé par des artistes et groupes français parmi lesquels Phoenix, Air, M83.

Jonas, chanteur d’Eau rouge

Jonas ajoute à propos de la France : « Nous avons déjà joué à Paris il y a quelques années et je suis allé en vacances dans le Sud quand j’étais enfant ».

Des influences diverses

En dehors de l’hexagone, Jonas mentionne Beck, The Rolling Stones, The Beatles. « Nous avons plein d’influences. Nous aimons aussi Tame Impala ». Et si le rock les a réuni, ils aiment aussi la musique pop. Jonas donne pour exemple le célèbre tube « Toxic » de Britney Spears.

Précisons que le précédent single des EAU ROUGE, « I know that you know », sonnait plus electro que « Saturation » et pourrait nous faire danser sur les pistes dès que celles-ci ouvriront.

Propos recueillis et rédaction par Philippe Jautée.

Photo : © Tom Ziora