Saison 2, épisode 3

Diffusion le mardi 8 octobre, de 20h30 à 22h30, sur Radio666 (99.1 FM à Caen) et radio666.com. Podcast jusqu’au mardi 15 septembre. Qui balancera sa prog ?

  • REQUIN CHAGRIN
  • COBALT
  • Nicolas D’Aprigny, directeur des RENDEZ-VOUS SONIQUES, à Saint-Lô
  • Yacko, trésorière de Mission Music Amateurs, au sujet du 2e festival RAMENE TA CITROUILLE

Twin Mood en concert ce vendredi à Caen

Alexandre, Maï Rose et Laurent forment le trio Twin Mood.

Laurent, chanteur-pianiste, Maï Rose, vocaliste, et Alexandre, chanteur-guitariste, ont construit un set pop n’ jazz avec l’objectif de faire au maximum chanter et danser le public. Les morceaux repris vont des années 30 à aujourd’hui. Pour le O’donnell’s Irish Pub, le trio prévoit un événement en trois temps. « La première partie sera plutôt pop avec des reprises d’Alicia Keys, Ed Sheeran et Adèle » précise Maï Rose. « La deuxième est plutôt jazz avec notamment des morceaux de Ray Charles et Judy Garland. Enfin, la troisième partie est composée de standards qui fonctionnent toujours très bien avec le public ». Parmi les incontournables, la chanteuse mentionne « Hotel California » de The Eagles, « Let it be » de The Beatles et « Say a little prayer » d’Aretha Franklin.

Ce vendredi, le groupe caennais jouera dans un lieu qu’il connaît bien. « Nous avons déjà joué au O’Donnell’s et nous en gardons le souvenir d’un accueil chaleureux aussi bien par le personnel que par le public » explique la chanteuse, toujours heureuse de voir le public chanter et danser à la fin de la soirée. « Les standards que nous reprenons se prêtent bien à l’ambiance d’un pub irlandais. »

A Caen, Twin Mood a aussi joué au restaurant La Tomette et au Verre Dit Vin. Formé il y a un an, le groupe caennais compte déjà une trentaine de concerts à son actif, la plupart lors de mariages. Maï Rose en retient l’esprit de fête, les sourires et les larmes de joie : « Les mariés nous écoutent toujours attentivement. On se sent comme un maillon supplémentaire pour le bon déroulement de la plus belle journée de leurs vies. Souvent, ils choisissent un ou deux morceaux qui ont une importance dans l’histoire de leur couple. Et au moment de jouer devant les invités, l’émotion est décuplée ! » Twin Mood est souvent amené à jouer « A thousand years », une chanson de Christina Perri popularisée par les films romantico-vampiriques Twilight. Plus original, des mariés ont demandé à Laurent et Alexandre un thème de la saga Star Wars. Challenge accepté. La force était avec eux.

Pour le grand public, après la soirée de vendredi au O’Donnell’s Irish Pub, la prochaine date de Twin Mood sera un apéro-concert le vendredi 28 juin à Réville. Les trois musiciens ont chacun d’autres projets musicaux : Laurent chante dans le duo de reprises Upstairs, Alexandre est membre du groupe Haston, et Maï Rose est aussi bien à l’aise sur le rock de Drytown Project que sur la pop-électro de JVNE dont le deuxième EP vient d’être enregistré.

Infos pratiques : Concert de Twin Mood le vendredi 24 mai, à 21h, au O’donnell’s Irish Pub, 20 quai Vendeuvre, 14000 CAEN.

3 bonnes raisons d’aller au Pepper Rock Fest, à Caen

Vendredi 1er et samedi 2 mars, le Portobello Rock Club accueillera du son qui pique mais qui fait du bien. Si tu n’y vas pas, tu le regretteras. Lis cet article et sauve ton weekend.

Première bonne raison : le timing est parfait !

Après avoir profité des terrasses comme jamais pour un mois de février, nous sommes nombreux à redouter le retour de bâton. Tu ne t’inquiètes pas ? Et les giboulées de mars, tu connais ? Avant de te retrouver coincé chez toi à cause de la neige, c’est peut-être le moment ou jamais de sortir ! Ce n’est pas comme s’il y avait un grand nombre de festivals en hiver. Non, non, je t’assure, tu viens et puis c’est tout. Tu mérites mieux qu’une soirée télé canapé avec un chat qui ne veut même pas de toi.

Deuxième (et principale) bonne raison : la prog très épicée

Bizarrement, ce sera la partie la plus longue de l’article. Ce qui est particulièrement bon avec le Pepper Rock Fest, c’est qu’il ne lésine pas sur le rock. C’est même l’ingrédient principal. Plusieurs recettes : psyché, hard-rock, grunge, stoner et punk.

Pour avoir goûté plusieurs fois à leurs reprises, je te conseille vivement d’être dans les premiers rangs pour les BB/BB. Tu auras droit vendredi à ta dose de Sex Pistols, de Runaways et de Stooges avec une charismatique chanteuse qui mène la barque et un guitariste chaud bouillant.

Toujours côté punk, mais en français et avec des compos, t’as rendez-vous samedi avec Where is Kebab ?, groupe qui sait toujours mettre des ingrédients marrants entre deux bonnes tranches de son.

Parmi mes autres coups de cœur, Fuzz Theroy, un groupe qui m’a donné envie de chercher Orléans sur une carte, et Pleine tête, que devrait apprécier les nostalgiques des guitares de DAAD. Du côte des têtes d’affiche, les trois stoners parisiens Red Sun Atacama devraient secouer les jambes, les bras et les têtes d’une centaine de spectateurs samedi au Portobello. Le reste de la prog est appétissant : Near Death Experience, Over the top, Bangkok Riviera, Tritium et Sweet Needles. Je ne te précise pas à chaque fois les jours et horaires, partant du principe que tu feras les deux jours, obligé.

Troisième bonne raison : ta radio préférée au Portobello

C’est la sixième édition. Elle s’appelle The Winter 666 Edition. Les adeptes de la numérologie ne pouvaient pas passer à côté. La radio la plus rock de Caen non plus. Résultat : l’émission Les Apéronews sera en direct du Portobello Rock Club vendredi entre 18h et 19h pour les ondes de 666 : 99.1 FM à Caen pour les puristes, radio666.com pour les progressistes. Si t’es un auditeur malin, t’as déjà saisi ta chance pour gagner des invitations au sixième Pepper Rock Fest.

L’info super bonus qui tue la mort

Il y aura un DJ set de Rafhell tard dans la nuit de vendredi, à partir de 23h30.